vendredi, septembre 23

MUJI philosophie...

Comment faire rentrer le graphisme, la poésie et les grands horizons dans moins de trente mètres carrés à Paris?
MUJI l'a fait avec l'exposition de ses affiches publicitaires depuis le début de son concept, c'est à dire 1980. Dépêchez-vous c'est jusqu'à dimanche 25 septembre!
L'occasion de voir le talent d'Ikko Tanaka qui est un des représentants majeur du graphisme japonais du XXème siècle et qui était un des fondateurs de MUJI.
Rappelons-nous que MUJI a vu le jour au Japon en 1980, en tant qu'antithèse de la société de consommation. Dans le Japon de cette époque était privilégié la logique du capitalisme où, pour "se vendre", les produits s'éloignaient de leur essence, de leur vraie nature. Muji est un concept "sans marque" créé en réaction à cet état d'esprit.


17 rue des blancs Manteaux
75004 Paris


Ikko Tanaka/Licensed by DNPartcom.

Ikko Tanaka/Licensed by DNPartcom.
"Tout est bon dans le saumon" 1981.

MUJI et la maison de thé, 2005  Kenya Hara
Le vide pour sens esthétique japonais.

mardi, septembre 20

Takashi Murakami à Paris ^-^

Eh bien ça dégouline de talent, de références et de réconfort!

Plus picturale que sa dernière exposition en 2010 au château de Versailles, on glisse dans une osmose entre la modernité, les technologies de sa peinture et la tradition, la minutie, la virtuosité de l'art japonais avec notamment la peinture à la feuille d'or.

Références à Bacon, et plus que jamais au bouddhisme zen avec l'enso (cercle qui exprime le vide), le minimalisme (les monochromes), les arhats, ces disciples de Bouddha qui soignent nos maux de l'âme et du corps. 

Takashi Murakami
Learning the Magic of Painting
Jusqu'au 23/12/2016
Galerie Perrotin
76 rue de Turenne
75003 Paris

Photos: KaT
Détail Sculpture ROBOT " Arhat" Takashi Murakami - Galerie Perrotin
 
Détail   2016 Takashi Murakami - Galerie Perrotin

Détail "A picture of lives wriggling in the forest at the deep end of the universe/Ganesha/nature's providence/Shishigami/(God of the forest)"
2016 Takashi Murakami - Galerie Perrotin
Détail "727" To be determinated"  2016 Takashi Murakami - Galerie Perrotin
"Homage to Francis Bacon" 2016 Takashi Murakami - Galerie Perrotin

mercredi, septembre 14

Empreintes, le haut lieu du Beau.


Dans cet ancien atelier de quatre étages des années 1930 baigné de lumière, où le parurier Woloch créait des bijoux pour le cinéma et la haute couture, les artistes et artisants de France sous l'initiative des Ateliers d'Art de France ont dorénavant un impressionant et bel écrin en plein coeur du haut Marais à Paris. Leur créativité, leurs savoir-faire variés peuvent désormais être appréciés, apprivoisés et achetés directement du grand public. 1600 objets uniques et de petites séries sont en ventes.

Ames sensibles au Talent et au Beau, bienvenues chez Empreintes Paris.

Sur quatre étages: arts de la table, décoration, design, art de vivre, bijou, mobilier, luminaire, cabinet de curiosité et pièces d'exceptions sont mis en valeur avec honneur.
Des espaces créateurs séparés avec textes et photos expliquent et illustrent la démarche de certains artistes comme si on avait un oeil privilégié dans l'atelier. 
Sont inscrits sur les étiquettes des objets le nom de l'artiste et non pas le nom du lieu de vente. Un certificat d'authenticité accompagne chaque objet acheté. Une salle de projection diffuse en continu des films, documentaires
sur les différents univers des métiers d'art. Une bibliothèque en consultation libre abritent plus de 100 livres sur les métiers d'art.
Et pour une pause shopping décomplexée à la lumière du premier étage, le café By Season propose tout au long de la journée une carte de boissons et gourmandises bio, sans gluten.

Plutôt que de vous montrer des photos du lieu, j'ai fait le choix d'aller au plus prêt de l'empreinte dans la matière, celle qui se lit sur les objets des créateurs français et qui caractérise de façon unique, indélébile leurs talents singuliers.
Empreinte du geste du travail fait main, mais aussi l'empreinte du temps, de la pluie, du végétal, du textile, du corps et de l'écriture qui inspire ces créateurs.

Détail du bahut "La Montagne bleue" de l'ébéniste Cyprien Mouchel
Chêne sablé, motif  à l'encre, laque bleu nuit.
Détail du triptyque "Faille" de Sylvie Guyomard.   Ardoise
Objets du dressing de Violaine Ulmer   Porcelaine
Coupelle-nid de Sandrine Ramona de l'atelier Douarn
Porcelaine

La finesse du travail de Pascal Oudet   Chêne sablé.
Création de l'artiste plasticienne Pascale Morin
Portrait textile: Evelyne Alice Bridier
Coupe de Fanny Laugier  Biscuit de porcelaine
Coupe de Manon Lacoste
Le verre...
Céramiques de Julie Loalec
Plateau " Paulette" Claire Ducasse & Julia Mabille

Représentations naturalistes contemporaines de Myriam Belhaj

Plateau " Paulette" Claire Ducasse & Julia Mabille
Collier en porcelaine et ruban d' Anaïs Stutzmann
5 rue de Picardie
75003 Paris
Du lundi au samedi de 11 h à 19 h

Architecte: Nabil Hamdouni
Direction artistique: Romain Chirat
Scénographe: Elizabeth Leriche

jeudi, septembre 8

NOW! LE OFF 2016





En cette rentrée Paris est le terrain de jeu de la création et du design avec Maison&objet, Paris Design Week, et moi ce que je préfère c'est NOW! LE OFF, c'est jusqu'à samedi 10/09/16.
D'abord pour le lieu car c'est dans Paris au coeur de l'étrange et génial bâtiment green de la Cité de la Mode et du Design, et c'est surtout là que se passe la révolution, l'intelligence de l'économie circulaire, l'humour, l'audace des talents émergents!
Condensé de Slow Good Design...en commençant par mon coup de

Les créations outdoor de Jean Michel Policar avec les fauteuils "Off Course" et "Madre".
Ses créations d'une pure et simple élégance m'embarque dans l'univers illustré et l'humour de Tati. Les fauteuils auraient été parfaitement à leur place dans le décor de la villa Arpel du film "Mon oncle".
C'est beau, intelligent et subtil!!! 

En 1993 Jean Michel Policar faisait parti du bureau de design de Thomson: le Tim Thom. Parallèlement il répond à plusieurs Appels Permanents du VIA (Valorisation de l’innovation dans l’ameublement). Récompensé en 2006 par le Prix du Salon Idéobain et par plusieurs Labels du VIA dans les domaines du produit et du mobilier, il crée en 2007 sont propre studio et enseigne depuis 2008 à l’Académie Charpentier à Paris.
Et en plus, il dessine à seize heures ^-^

Mon oncle n'aurait-il pas un petit Policar avec lui ^-^

"Off course" fauteuil de plein air de Jean Michel Policar
Assise Batyline de Serge Ferrari. Aux extémités, accoudoirs garnis de guidoline.
Assise Batyline de Serge Ferrari
-----
Les fondateurs de l'agence MAXIMUM ont tout compris et trouvent des solutions aux problématiques contemporaines!
Ils fabriquent du mobilier à partir de chutes, de rebus de matières plastiques des industries situées dans leur région.
Le plastique transformé sort sous forme de spaghettis à 200 degrés qui se positionnent autour d'un moule d'assise pop.
Leurs meubles vident les poubelles des industriels tout en ne finissant certainement pas à la poubelle.

Fauteuil haut Gravêne 9.5
-----
A première vue cette chaise élégante me fait penser à la chaise-bistrot de Thonet n°14, mais quand on la regarde de plus prêt le matériau intrigue....

Les pieds et le dossier sont réalisés en composite de lin associé à de la résine de sucre. La finition est délicate et originale grâce à la trame de la fibre.
Avec la chaise Revology Monique Kelly et Alex Guichard s'inspirent du passé, des ressources et de la beauté de leur terre de Wanaka située en Nouvelle-zélande en intégrant une technologie durable pour un résultat vraiment nouveau.


Et voici l'objet design le plus étonnant. Je vous présente Miss Aérobie.
C'est une lampe qui en plus d'éclairer est capable de détecter la qualité de l'air.
Lorsque ses ailettes frétillent c'est que l'air est pollué et que l'on doit aérer la pièce.
Quand le design établit une relation avec l'usagé....Trop fort!
Monsieur Pierre Charrié, à quand une lampe qui détecte ma mauvaise humeur et qui m'invite à prendre l'air...^-^

Aérobie de Pierre Charrié



-----
On finit par une belle histoire de design, celle de la céramiste Vénézuélienne 
Natalia Baudoin qui présente des objets du quotidien inspirés des usages et techniques de production indigènes de la communauté des Comechigones de Cordoba en Argentine.
Les moules sont fait avec de la vannerie tressée, la cuisson et le fumage confèrent aux objets une couleur particulière entre le noir et le marron intrigante.
La vidéo ci-dessous vous éclairera...
Céramiques imprimées de Natalia Baudoin



La semaine prochaine je vous ferai découvrir un nouveau lieu parisien dédié au design.
Ames sensibles au Beau, c'est pour vous!

jeudi, septembre 1

Sonia Rykiel ...

Au revoir, merci et pour toujours le RYKIELISME!
Rykielisme:
Mouvement féminin fondé par Sonia Rykiel en 1968 à Saint-Germain-des-Prés, Rive Gauche.
Il prône la libération des femmes par la sensualité, l'intelligence et l'irrévérence.
Le Rykielisme c'est la liberté d'être soi-même, c'est un mode de vie chic et décalé.
Dans les rives gauches du monde entier, partout ou existent des femmes éprises de liberté, le Rykielisme surgit.

Illustration inspirée par le manteau-perruque créé par Martin Magiela pour les 40 ans de mode de Sonia Rykiel.