lundi, juillet 25

Summer pause...


Bonnes vacances et à la rentrée pour un new Mood!!!

mercredi, juillet 20

Mon troisième oeil...

Il m'a façonné, poli de ses belles mains un morceau de bois et me l'a offert pour que je regarde à travers son centre, son vide le monde dans de nouveaux cadrages; car il a bien remarqué que j'aimais tout particulièrement ce jeu qui magnifie ou transforme le sujet. Cette belle forme organique m'évoque parfaitement le sentiment de wabi-sabi par sa beauté irrégulière et j'ai commençé à jouer avec les pages du délicat livre Style Japon de Gian Carlo Calza....
By my 

Photographie d'Ishimoto Yasuhiro.
Bol à thé en raku noir.
Le rituel du thé. Photographie: Werner Bischof
Zori de jonc tissé. Photographie d'Iwamiya Takeji.
Sculptures lumineuses Akari yasamu Noguchi
Yuko. Détail d'une photographie d'Araki Nobuyoshi.
Musée de la forêt des tombes. Andô Tadao. Photographie: Henry Plummer
Printemps, Okutama. Photographie de Fukuhara Shinzo.
Détail d'une palissade en bambou à la villa impériale de Katsura. 
Photographie d'Iwamiya Takeji.

mardi, juillet 5

Cat mood....

Parceque j'aime les chats pour leur élégante cruauté; ce qui en fait un vrai personnage.
Ils se déplacent en ondulant comme pour soulever des vagues, sans aucun bruit, leur pelage est d'une douceur curative, ils décident eux-même des tournures de la relation avec leur maître...Mais le chat est je pense l'animal le plus sadique qu'il soit; il n'y a qu'à observer le jeu, l'humiliation, la longue agonie de ses proies, notamment du mulot ou de la souris. 
A travers la culture japonaise j'ai rencontré beaucoup de chats-héros. 
Il y a ceux qui parlent comme dans l'extraordinaire "Kafka sur le rivage" d'Haruki Murakami, ceux qui raillent leur maître dans "Je suis chat" de Natsume Sôseki, ceux comme le chat Chibli qui donne un sens philosophique à la vie d'un couple "Le chat qui venait du ciel" d'Hiraide Takashi. Il y a ceux qui portent bonheur comme le maneki-neko qui balance sa petite patte pour attirer la fortune.
A Tokyo le chat est omniprésent, on pense bien sûr au plus connu Hello Kitty mais on retrouve le chat dans les illustrations publicitaires, la religion... Au temple Ji Cho In on prie pour tous les chats du monde. Il y a aussi plusieurs îles à chats comme Aoshima où les chats sont six fois plus nombreux que les humains, il y a les bars à chats (Ils débarquent à Paris) où on comprend davantage le besoin des chats pour les japonnais. Ils leur permettent de se détendre, de contrebalançer une tendance disciplinaire acquise dès le plus jeune âge car le chat représente le contraire de toutes leurs frustataions. Il se prélasse, fait de bonnes siestes, est très indépendant...
Et vous? Avez-vous besoin d'un psy ou d'un chat?

Peintures de mon artiste japonaise préférée  Aya Takano
RUI  Cute félinophile.
 Mon chat



My maneki neko
Sanpasta   De la guimauve chat...Yum...
VOGUE Japon
L'île aux chat: Aoshima     Picture: Thomas Peter
A Paris, Aristide Hotel

Cat mood....

Parceque j'aime les chats pour leur élégante cruauté; ce qui en fait un vrai personnage.
Ils se déplacent en ondulant comme pour soulever des vagues, sans aucun bruit, leur pelage est d'une douceur curative, ils décident eux-même des tournures de la relation avec leur maître...Mais le chat est je pense l'animal le plus sadique qu'il soit; il n'y a qu'à observer le jeu, l'humiliation, la longue agonie de ses proies, notamment du mulot ou de la souris. 
A travers la culture japonaise j'ai rencontré beaucoup de chats-héros. 
Il y a ceux qui parlent comme dans l'extraordinaire "Kafka sur le rivage" d'Haruki Murakami, ceux qui raillent leur maître dans "Je suis chat" de Natsume Sôseki, ceux comme le chat Chibli qui donne un sens philosophique à la vie d'un couple "Le chat qui venait du ciel" d'Hiraide Takashi. Il y a ceux qui portent bonheur comme le maneki-neko qui balance sa petite patte pour attirer la fortune.
A Tokyo le chat est omniprésent, on pense bien sûr au plus connu Hello Kitty mais on retrouve le chat dans les illustrations publicitaires, la religion... Au temple Ji Cho In on prie pour tous les chats du monde. Il y a aussi plusieurs îles à chats comme Aoshima où les chats sont six fois plus nombreux que les humains, il y a les bars à chats (Ils débarquent à Paris) où on comprend davantage le besoin des chats pour les japonnais. Ils leur permettent de se détendre, de contrebalançer une tendance disciplinaire acquise dès le plus jeune âge car le chat représente le contraire de toutes leurs frustataions. Il se prélasse, fait de bonnes siestes, est très indépendant...
Et vous? Avez-vous besoin d'un psy ou d'un chat?

Peintures de mon artiste japonaise préférée  Aya Takano
RUI  Cute félinophile from Taïwan.
 Mon chat



My maneki neko
Sanpasta   De la guimauve chat...Yum...
VOGUE Japon
L'île aux chat: Aoshima     Picture: Thomas Peter
A Paris, Aristide Hotel

mercredi, juin 22

WIZMAN : Busy Making Music For You...



Sortie de l'EP 6 titres " Busy Making Music For You
du jeune beatmaker, producteur de musique français basé à Los Angeles WIZMAN.

Wizman: " This new project is dedicated to all the people I've been far from these days...Enjoy..."

Un régal California Summertime à écouter et à acheter sur Bancamp et Soundcloud; alors: Go, Go, Go....

Les titres: Back Home (Feat Danny Bolloré) et In Her Calvins sont de trop bonnes vibrations pour danser cet été...




Son produit par Wizman.

vendredi, juin 10

Focus designers...

Ce délicat designer crée des objets à la géométrie simple et poétique où le mélange des matières s'harmonise subtilement.
Mansuétude du design....qui me rappelle le Japon.
Aérostat me fait penser aux lanternes japonaises, Bromo à la coiffe des geishas, Utah à un torii et Deneb à un jardin zen.....
Et vous, où ces objets vous embarquent-ils...?

 Lampe en verre soufflé Aérostat pour Fabbian.
 Lampe Bromo en verre soufflé, porcelaine laquée et aluminium anodisé pour Tools Galerie
Tabouret en marbre pour Tools Galerie

 
 Deneb  Vase en verre soufflé et liège usiné pour Spécimen
-----
Marc Neuhoff
J'ai rencontré Marc Neuhoff il y a un peu plus d'un an grâce à ses créations et j'ai tout de suite été séduite par l'intelligence, la délicatesse, l'équilibre de son travail autour de la lumière et du bois; et cette collaboration avec Oscar Ono est d'une grande complémentarité et évidence.
Le décorateur d'intérieur Oscar Ono intègre le bois dans ses formes les plus audacieuses au sein de projets forts, novateurs et Marc Neuhoff le personnalise en des objets sensuels, élégants, uniques. 
A découvrir si ce n'est pas déjà fait au show room Oscar Ono, 8 rue Alibert, 75010 Paris.




Designer, scénographe il nous rend la vie plus belle au travers d'objets purement sensoriels.
Coup de coeur pour l'Ilot, Aberration et Cloche.
His Works here.


Poêle Ilot distribué par Invicta
Aberration
Cloche